En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour faciliter la navigation. Pour en savoir plus :

Histoire

Naissance de la BIAT

En regroupant les agences tunisiennes de la Société Marseillaise de Crédit (SMC) et de la British Bank of the Middle East (BBME), installées en Tunisie depuis des dizaines d’années, Mansour Moalla et Habib Bourguiba Jr, rejoints par Mokhtar Fakhfakh fondent, en février 1976, la Banque Internationale Arabe de Tunisie.

Elle est officiellement enregistrée au registre du commerce le 1er avril 1976. Elle s’installe en plein coeur de Tunis, avenue Habib Bourguiba, dans les anciens locaux du magasin « Maison modèle ».

Le premier conseil d’administration de la BIAT illustre cette ouverture sur l’extérieur par la présence d’administrateurs et de conseillers étrangers.

La BIAT est ainsi de par son actionnariat et la composition de son conseil d’administration, à la fois internationale, arabe et tunisienne.

Premiers exercices prometteurs et développement de la Banque

A la fin de son premier exercice d’activité, en 1977, la BIAT enregistrait une part de marché de 6% du total des dépôts et des crédits bancaires.

En 1980, première augmentation de Capital de 3 à 5 millions de dinars avec de nouveaux actionnaires internationaux : Abu Dhabi Investment Authority et la National Commercial Bank of Jeddah.

Entrée de Paribas et de l’Istituto Bancario Sanpaolo di Torino (aujourd’hui Intesa Sanpaolo) dans le capital de la BIAT, et ce respectivement en 1986 et 1988.

Introduction en bourse en Septembre 1990.

L’actionnariat étranger se raffermit avec l’arrivée de la San Paolo Bank Holding et la WAFABANK respectivement en 1991 et 1992.

La consolidation des fonds propres de la Banque à 20 millions de dinars en 1991 accompagne son important développement commercial.

La BIAT a réussi à se tailler une place de choix dans le paysage bancaire tunisien grâce à l’investissement et l’implication de ses collaborateurs et à la vision stratégique de ses dirigeants.

Ainsi, la banque aborde les années 2000 avec une part de marché de 14,5% pour les dépôts bancaires (1869 MD) et 10,4% pour les crédits à la clientèle (1535 MD), un PNB qui s’élève à 135,5MD et un total capitaux propres qui atteint 228.7MD.

Dès sa création, la BIAT initie une politique d’implantation d’agences afin de couvrir le territoire et d’accompagner ses concitoyens dans leurs besoins quotidiens. Limité aux grandes villes côtières à sa création, le réseau s’étend régulièrement et atteint les 85 agences en 2000.

Les années 2000 : un nouvel élan

La BIAT opte pour une gouvernance avec un conseil de surveillance et un directoire en 2000 et jusqu’en 2004 : Chekib Nouira est alors Président du Directoire et Mokhtar Fakhfakh Président du Conseil de Surveillance.

Evolution du Capital à travers deux emprunts subordonnés – une première dans la zone Moyen Orient et Afrique du Nord – de 50 millions d’euros lancés avec succès sur le marché financier international en 2004, ainsi qu’une augmentation de capital de 20 MDT.

En 2005, le Groupe Mabrouk investit dans la BIAT en rachetant des titres à Morgan Stanley, à Blakeney, aux Banques Populaires françaises et à différents actionnaires tunisiens.

Retour au mode de gouvernance par conseil d’administration, la même année, qui s’avère être plus adapté au pilotage de la BIAT.

A partir de 2007, une nouvelle vision stratégique

En 2007,  le Groupe Mabrouk devient actionnaire de référence avec 40 % du capital.La banque dispose désormais d’un actionnariat majoritairement tunisien et stable.

Selon les bonnes pratiques en matière de gouvernance, les fonctions de direction et de présidence sont alors scindées : Slaheddine Ladjimi est nommé Directeur Général de la Banque et Tahar Sioud devient Président du Conseil d’Administration.

En 2009, Ismaïl Mabrouk est nommé Président du Conseil d’Administration de la Banque.

La BIAT renforce tout au long de cette période sa gouvernance avec, notamment, la création de comités spécialisés issus de son Conseil d’Administration.

La direction générale devient collégiale en 2014 avec la nomination de Mohamed Agrebi (DG) et de deux directeurs généraux adjoints : Thameur Derbel et Hechmi Lakriche.

Dès 2007 et sous l’impulsion des nouveaux dirigeants, la BIAT se dote d’ambitieux projets stratégiques de développement qui lui permettront d’asseoir sa position de leader en Tunisie :

  • Mise en place d’une nouvelle organisation de la banque, entre 2008 et 2012, autour de trois pôles métiers : banque de détail, banque commerciale et BFI, ainsi que des pôles supports
  • Création d’un département Risques afin d’assurer la séparation entre l’activité commerciale et la gestion des risques
  • Refonte complète du système d’information afin d’intégrer les meilleurs standards internationaux autour des technologies les plus modernes
  • Mise en place d’un nouveau système de gestion des ressources humaines par compétence et renforcement de la politique de formation
  • Création en 2009 du CDC (Centre de Développement des Compétences) traduisant la nouvelle politique de formation : maitrise de l’emploi ; polyvalence métiers ; formation de futurs managers. C’est le seul centre de formation d’entreprise ayant la certification ISO 9001 en Tunisie
  • Lancement d’un nouveau projet stratégique en 2012 dont l’objectif est de faire de la BIAT un groupe financier solide proche de ses clients, capable de les accompagner dans leur développement à l’international ; un leader et une référence en Tunisie en matière de performances et d’innovation financières ; un employeur de choix et un acteur socialement responsable

Création en 2014 de BIAT Consulting, une société de conseil en stratégie et organisation qui développe ses activités auprès d’institutions financières en Afrique de l’Ouest et Afrique Centrale. 

Lancement en 2014 de la Fondation BIAT pour la jeunesse à l’initiative du Président du Conseil d’Administration, Ismail Mabrouk, dans le cadre de la démarche de responsabilité sociétale de la BIAT. Présidée par Tahar Sioud, la Fondation accompagne la jeunesse tunisienne au travers de trois axes principaux : l’éducation, la culture et la promotion de l’entrepreneuriat.

Fondation BIAT : opération « un cartable, un avenir », rentrée scolaire 2015

Aujourd’hui et demain

En 2015, la BIAT inaugure son nouveau siège social regroupant ses services centraux et ouvre sa première filiale en France, BIAT France.

En quatre décennies, elle est devenue la première banque de Tunisie en termes de parts de marché et de résultats financiers et figure dans le top 10 des banques francophones africaines selon le classement 2015 de l’African Banker.

Entre 2008 et 2016, le PNB de la BIAT est passé de 260.5 MDT à 594 MDT. Le réseau d’agences a connu une expansion notable : le nombre d’agences est passé de 122 à fin 2008 à 200 à fin 2016 réparties sur l’ensemble du territoire tunisien.

Siège de la BIAT